Rotary Club de Royan
Rotary Club de Royan

QU'EST CE QUE LE ROTARY INTERNATIONAL

Le Rotary club de Chicago fut créé le 23 février 1905 par un avocat du nom de Paul P. Harris souhaitant retrouver au sein d’un club l’esprit de camaraderie qui régnait dans les petites villes de sa jeunesse.
L'appellation “Rotary” provient de la pratique de roulement des premières
réunions entre les bureaux des membres du club.

À l'origine, l'idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d'affaires, mais très vite la notion d'une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres,
d'où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses
discussions très vives sur l'évolution souhaitable opposant les membres du
premier club. Ce n'est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le
développement du Rotary.

Au fil de l’expansion du Rotary, sa mission évolue au-delà des intérêts professionnels et sociaux de ses membres. Les Rotariens unissent leurs ressources et mettent leurs talents au service des collectivités dans le besoin. L’esprit d'engagement du Rotary s’exprime pleinement dans sa devise : Servir d’abord.

Le Rotary connaît une progression rapide : en une décennie, plusieurs clubs voient le jour à San Francisco, New York ou à Winnipeg au Canada. Dès 1921, des Rotary clubs sont implantés sur les six continents et l’année suivante, l’organisation adopte le nom de Rotary International.

En 1925, le Rotary compte plus de 2 000 clubs avec un effectif total d'environ 108 000 membres. L’excellente réputation de l’organisation attire des personnalités politiques (présidents, premiers ministres) ou autres, notamment l’écrivain Thomas Mann, le diplomate Carlos P. Romulo, l’humaniste Albert Schweitzer et le compositeur Jean Sibelius.

 

Philosophie :
  
Le Rotary a pour but d'encourager l'idéal de service.
 
Le critère des quatre questions

En 1932, le  Rotarien Herbert J. Taylor crée le Critère des quatre questions, déontologie adoptée par le Rotary onze ans plus tard. Les quatre questions sont traduites dans plus de 100 langues.

Ce critère exige de se poser les questions suivantes pour tout ce que nous pensons, disons ou faisons :

  1. Est-ce conforme à la VÉRITÉ ?
  2. Est-ce LOYAL de part et d’autre ?
  3. Est-ce susceptible de stimuler la BONNE VOLONTÉ RÉCIPROQUE et de CRÉER DES RELATIONS AMICALES ?
  4. Est-ce BÉNÉFIQUE à tous les intéressés ?

Le Rotary et la Seconde Guerre mondiale

Pendant la Seconde guerre mondiale, de nombreux clubs sont obligés de se dissoudre tandis que d’autres intensifient leurs efforts pour acheminer des secours d’urgence aux victimes de la guerre. En 1942, les Rotariens anticipant déjà l’après-guerre convoquent une conférence visant à promouvoir les échanges éducatifs et culturels internationaux. Cette rencontre est à l’origine de la création de l’UNESCO.

En 1945, 49 Rotariens sont membres des 29 délégations à la Conférence sur la Charte des Nations unies. Aujourd’hui, le Rotary participe activement aux conférences de l’ONU : des observateurs y représentent le Rotary aux principales réunions et les publications rotariennes se réfèrent souvent aux Nations unies. « Peu nombreux sont ceux qui ne reconnaissent pas le travail remarquable effectué par les Rotary clubs à travers le monde libre », déclarait Winston Churchill, premier ministres britannique.

À l’aube du nouveau millénaire

À l’approche du XXIe siècle, l’évolution du Rotary lui permet de répondre aux besoins changeants de la société : l’organisation a élargi la gamme de ses actions afin de se donner les moyens de traiter les problèmes prioritaires que sont la dégradation de l’environnement, l’illettrisme et l’analphabétisme, la faim dans le monde et la maltraitance des enfants.

En 1989, les femmes sont admises au sein des Rotary clubs dans le monde entier. Elles font aujourd'hui partie intégrale de l'effectif.

Après la chute du mur de Berlin et la désintégration de l’Union soviétique, des Rotary clubs se forment ou s’implantent de nouveau à travers l’Europe centrale et de l'est. Le premier Rotary club russe est constitué en 1990, et l’organisation enregistre une forte croissance au cours de la dernière décennie du XXe siècle.

Plus d’un siècle après la création par Paul Harris et ses amis du club qui allait
déboucher sur le Rotary International, les Rotariens continuent de tirer une
grande fierté de l’histoire de leur organisation. Pour honorer la mémoire de ce
club, les Rotariens préservent la salle 711 de l’Unity Building de Chicago où
s’étaient déroulées les premières réunions du Rotary. En 1989, lorsque
l’immeuble doit être démoli, le Paul Harris 711 Club extrait soigneusement le
mobilier et démonte l’intérieur du bureau, y compris les portes et les
radiateurs. En 1993, les administrateurs du Rotary affectent un bureau au 16e
étage du siège du Rotary à Evanston pour y reconstituer la salle 711.

Aujourd’hui, les quelque 32 000 Rotary clubs comptent plus d’1,2 million de membres répartis à travers plus de 200 pays et régions.

En France, le Rotary compte 1056 clubs et 33637 rotariens

Ses Objectifs

  • Augmenter
    les Effectifs
  • Optimiser
    les Talents par le « Plan Leadership »
  • Augmenter
    l’action professionnelle
  • Garantir
    la continuité de la FONDATION par le « Plan Vision pour l’Avenir »
  • Accroître
    le Service à Autrui
  • Éradiquer
    la Polio
  • Promouvoir
    l’image publique du Rotary
  • Développer les partenariats pour optimiser les
    ressources du Rotary International et de la Fondation Rotary

 

Le président du rotary international :

Sakuji TANAKA - Japon

Devise: La Paix par le Service - (Peace Through Service)

Le Rotary club de Chicago fut créé le 23 février 1905 par un avocat du nom de Paul P. Harris souhaitant retrouver au sein d’un club l’esprit de camaraderie qui régnait dans les petites villes de sa jeunesse.
L'appellation “Rotary” provient de la pratique de roulement des premières
réunions entre les bureaux des membres du club.

À l'origine, l'idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d'affaires, mais très vite la notion d'une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres,
d'où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses
discussions très vives sur l'évolution souhaitable opposant les membres du
premier club. Ce n'est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le
développement du Rotary.

Au fil de l’expansion du Rotary, sa mission évolue au-delà des intérêts professionnels et sociaux de ses membres. Les Rotariens unissent leurs ressources et mettent leurs talents au service des collectivités dans le besoin. L’esprit d'engagement du Rotary s’exprime pleinement dans sa devise : Servir d’abord.

Le Rotary connaît une progression rapide : en une décennie, plusieurs clubs voient le jour à San Francisco, New York ou à Winnipeg au Canada. Dès 1921, des Rotary clubs sont implantés sur les six continents et l’année suivante, l’organisation adopte le nom de Rotary International.

En 1925, le Rotary compte plus de 2 000 clubs avec un effectif total d'environ 108 000 membres. L’excellente réputation de l’organisation attire des personnalités politiques (présidents, premiers ministres) ou autres, notamment l’écrivain Thomas Mann, le diplomate Carlos P. Romulo, l’humaniste Albert Schweitzer et le compositeur Jean Sibelius.

 

Philosophie :
  
Le Rotary a pour but d'encourager l'idéal de service.
 
Le critère des quatre questions

En 1932, le  Rotarien Herbert J. Taylor crée le Critère des quatre questions, déontologie adoptée par le Rotary onze ans plus tard. Les quatre questions sont traduites dans plus de 100 langues.

Ce critère exige de se poser les questions suivantes pour tout ce que nous pensons, disons ou faisons :

  1. Est-ce conforme à la VÉRITÉ ?
  2. Est-ce LOYAL de part et d’autre ?
  3. Est-ce susceptible de stimuler la BONNE VOLONTÉ RÉCIPROQUE et de CRÉER DES RELATIONS AMICALES ?
  4. Est-ce BÉNÉFIQUE à tous les intéressés ?

Le Rotary et la Seconde Guerre mondiale

Pendant la Seconde guerre mondiale, de nombreux clubs sont obligés de se dissoudre tandis que d’autres intensifient leurs efforts pour acheminer des secours d’urgence aux victimes de la guerre. En 1942, les Rotariens anticipant déjà l’après-guerre convoquent une conférence visant à promouvoir les échanges éducatifs et culturels internationaux. Cette rencontre est à l’origine de la création de l’UNESCO.

En 1945, 49 Rotariens sont membres des 29 délégations à la Conférence sur la Charte des Nations unies. Aujourd’hui, le Rotary participe activement aux conférences de l’ONU : des observateurs y représentent le Rotary aux principales réunions et les publications rotariennes se réfèrent souvent aux Nations unies. « Peu nombreux sont ceux qui ne reconnaissent pas le travail remarquable effectué par les Rotary clubs à travers le monde libre », déclarait Winston Churchill, premier ministres britannique.

À l’aube du nouveau millénaire

À l’approche du XXIe siècle, l’évolution du Rotary lui permet de répondre aux besoins changeants de la société : l’organisation a élargi la gamme de ses actions afin de se donner les moyens de traiter les problèmes prioritaires que sont la dégradation de l’environnement, l’illettrisme et l’analphabétisme, la faim dans le monde et la maltraitance des enfants.

En 1989, les femmes sont admises au sein des Rotary clubs dans le monde entier. Elles font aujourd'hui partie intégrale de l'effectif.

Après la chute du mur de Berlin et la désintégration de l’Union soviétique, des Rotary clubs se forment ou s’implantent de nouveau à travers l’Europe centrale et de l'est. Le premier Rotary club russe est constitué en 1990, et l’organisation enregistre une forte croissance au cours de la dernière décennie du XXe siècle.

Plus d’un siècle après la création par Paul Harris et ses amis du club qui allait
déboucher sur le Rotary International, les Rotariens continuent de tirer une
grande fierté de l’histoire de leur organisation. Pour honorer la mémoire de ce
club, les Rotariens préservent la salle 711 de l’Unity Building de Chicago où
s’étaient déroulées les premières réunions du Rotary. En 1989, lorsque
l’immeuble doit être démoli, le Paul Harris 711 Club extrait soigneusement le
mobilier et démonte l’intérieur du bureau, y compris les portes et les
radiateurs. En 1993, les administrateurs du Rotary affectent un bureau au 16e
étage du siège du Rotary à Evanston pour y reconstituer la salle 711.

Aujourd’hui, les quelque 32 000 Rotary clubs comptent plus d’1,2 million de membres répartis à travers plus de 200 pays et régions.

En France, le Rotary compte 1056 clubs et 33637 rotariens

Ses Objectifs

  • Augmenter
    les Effectifs
  • Optimiser
    les Talents par le « Plan Leadership »
  • Augmenter
    l’action professionnelle
  • Garantir
    la continuité de la FONDATION par le « Plan Vision pour l’Avenir »
  • Accroître
    le Service à Autrui
  • Éradiquer
    la Polio
  • Promouvoir
    l’image publique du Rotary
  • Développer les partenariats pour optimiser les
    ressources du Rotary International et de la Fondation Rotary

 

Le président du rotary international :

Sakuji TANAKA - Japon

Devise: La Paix par le Service - (Peace Through Service)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright © 2012 Rotary Club de Royan. Tous droits réservés. Designed by One&One. Webmaster Craig Josse.